Forum sur l'oeuvre de Francis Cabrel

Pour discuter de ses albums, de sa carrière d'artiste...


    Bob Dylan

    Partagez
    avatar
    Mina
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 5993
    Age : 31
    Localisation : Alger
    Date d'inscription : 11/06/2006

    Bob Dylan

    Message par Mina le Ven 20 Juin 2008 - 22:02

    Il chante ce soir à 20h30 au Zénith.
    Concert. Dylan le survivant, ce soir au Zénith

    A 67 ans aujourd'hui, Robert Allen Zimmerman alias Bob Dylan a certainement gardé son auréole de star,ses drôles de fosses nasales et son accent traînant aussi.

    Des monuments de chansons bien sûr: The Times They Are A Changin', Highway 61 revisited, Mister Tambourine Man, Like a Rolling Stone, Nashville Skyline, Lay Lady Lay, Knockin' on Heaven's door, Before the flood, Blood on the tracks, Hurricane, Hard rain, Man gave names to all the animals, I Want you...

    P.S. Dick Rivers vient de sortir son nouvel album « L'Homme sans âge » (CD EMI).

    J'en étais encore à l'assassinat d'Henri IV et aux mines de Lorraine.

    Dont deux fois à Montréal, puis à Paris, au Stade des Minimes à Toulouse et une fois aussi au Jardin des fleurs, à l'occasion du festival de jazz de Montauban.


    _________________
    Y a des moments tellement beaux
    Y a que le silence pour le dire
    avatar
    Mina
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 5993
    Age : 31
    Localisation : Alger
    Date d'inscription : 11/06/2006

    Re: Bob Dylan

    Message par Mina le Ven 20 Juin 2008 - 22:04

    Francis Cabrel: «C'est lui qui m'a donné l'envie d'écrire des chansons»

    21 juin 1981 (vingt-sept ans déjà presque jour pour jour !) : Bob Dylan fêtait ses 40 ans (il est né le 24 mai 1941 à Duluth-Minnesota) au stade des Minimes à Toulouse devant des milliers de fans sur la pelouse et tout autour. Parmi eux, accompagné de son épouse Mariette, Francis Cabrel qui, dès le surlendemain nous adressait par la poste ce petit mot écrit sur la page d'un cahier d'écolier : « J'avais croisé Bob Dylan par hasard, un jour de mes 15 ans. J'en étais encore à l'assassinat d'Henri IV et aux mines de Lorraine. Lui, il était déjà sur son « Highway 61 », fuyant sans cesse plus loin pour arriver tout en haut de l'autoroute blanche au sommet du monde de la rock music. Tellement imprévisible que je n'ai jamais pu le rattraper d'un centimètre même si l'autre soir à Toulouse, j'étais juste devant la scène… ». De ce concert qu'il avait qualifié de « magique », Francis Cabrel se souvient bien sûr. Et il en a vu beaucoup d'autres encore. D'un Dylan passant par tous les états. Entretien.

    Pourquoi une telle admiration ?

    C'est lui qui m'a donné l'envie d'écrire des chansons. Il a toujours eu une attitude intègre, digne et authentique. Et c'est un poète fabuleux.

    Combien de fois l'avez-vous vu ?


    Une quinzaine de fois. Dont deux fois à Montréal, puis à Paris, au Stade des Minimes à Toulouse et une fois aussi au Jardin des fleurs, à l'occasion du festival de jazz de Montauban.

    Quels souvenirs en avez-vous gardé ?

    C'est quelqu'un qui ne tient pas compte du public, et ça, c'est un peu triste. Mais cette attitude fait partie du personnage, recroquevillé sur son art. Il paraît insensible aux applaudissements, ne fait aucun discours entre les chansons. Il va juste boire un coup et revient chanter, sans le moindre effort particulier de séduction. C'est à prendre ou à laisser !

    Il connaît vos chansons ?

    Je pense que ça ne l'intéresse pas beaucoup…

    Vous chantez de lui Elle m'appartient sur votre nouvel album. Qu'est-ce qui a guidé votre choix ?


    C'était une des dix chansons que je chantais quand j'avais 16, 18, 20 ans. L'une de celles qui m'ont fait aimer la chanson, ce style, cette façon que Dylan a inventée pour parler de certains thèmes sans jamais les aborder de façon frontale. Juste en en faisant le tour par le biais d'images, de métaphores… Bref, tout ce que j'aime.

    Sa plus belle chanson ?

    Like a Rolling Stone, élue par les grands spécialistes comme la plus belle chanson du monde. Mais ma préférée serait plutôt Senior, une chanson qui doit avoir une vingtaine d'années et qui raconte le voyage d'un mec paumé qui, essaie de se raccrocher à quelqu'un, apparemment un maître initiatique…

    Vous avez réservé votre place à Toulouse ?

    Oui, depuis longtemps !….

    Et cet album que vous allez lui consacrer un jour « tout entier », c'est pour quand ?

    Oh la la ! ça ne se fera peut-être jamais !…. C'est trop compliqué à faire ! La poésie de Dylan des années soixante/70 est beaucoup trop échevelée, surréaliste, psychédélique… Et maintenant, elle est très ébouriffée. Il n'y a pas de fil conducteur. J'ai l'impression qu'il chante juste tout ce qui lui passe par la tête et avec beaucoup moins de précision que par le passé, ce qui la rend encore plus difficile à transcrire en français.

    Francis Cabrel chantera lui-même au Zénith les 25 et 26 novembre.


    _________________
    Y a des moments tellement beaux
    Y a que le silence pour le dire
    avatar
    parenthèse
    Loin devant
    Loin devant

    Féminin
    Nombre de messages : 3495
    Age : 61
    Localisation : entre Rouen et la mer
    Date d'inscription : 13/03/2008

    Re: Bob Dylan

    Message par parenthèse le Ven 20 Juin 2008 - 22:49

    Imaginez ce soir Francis, en fan de Dylan, au Zénith de Toulouse... Laughing
    Chacun son tour...... wink

    merci2 Mina pour cet article intéressant
    avatar
    Stéph
    Ma place dans le trafic
    Ma place dans le trafic

    Féminin
    Nombre de messages : 1386
    Age : 28
    Localisation : Sur son nuage... :-)
    Date d'inscription : 06/04/2008

    Re: Bob Dylan

    Message par Stéph le Mer 27 Aoû 2008 - 12:05

    Merci pour cet itvw Mina Smile

    Contenu sponsorisé

    Re: Bob Dylan

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 30 Avr 2017 - 17:54