Forum sur l'oeuvre de Francis Cabrel

Pour discuter de ses albums, de sa carrière d'artiste...


    Georges Brassens

    Partagez

    Invité
    Invité

    Georges Brassens

    Message par Invité le Sam 28 Oct 2006 - 20:10

    L'un des grands chanteurs qui ont donné envie à Francis pou chanter :coeur:

    personnellemnt, j'adore ses textes :coeur:


    j'ouvre ce topic pour mettre ses plus beaux textes pom et je compte sur vous pour en mettre quelques uns aussi Wink

    Invité
    Invité

    Re: Georges Brassens

    Message par Invité le Sam 28 Oct 2006 - 20:14

    Ballade à la lune

    Paroles: Alfred de Musset

    C'était, dans la nuit brune,
    Sur un clocher jauni,
    La lune,
    Comme un point sur un "i".

    Lune, quel esprit sombre
    Promène au bout d'un fil,
    Dans l'ombre,
    Ta face et ton profil ?

    Es-tu l'œil du ciel borgne ?
    Quel chérubin cafard
    Nous lorgne
    Sous ton masque blafard ?

    Est-ce un ver qui te ronge
    Quand ton disque noirci
    S'allonge
    En croissant rétréci ?

    Es-tu, je t'en soupçonne,
    Le vieux cadran de fer
    Qui sonne
    L'heure aux damnés d'enfer ?

    Sur ton front qui voyage,
    Ce soir ont-ils compté
    Quel âge
    A leur éternité ?

    Qui t'avait éborgnée
    L'autre nuit ? T'étais-tu
    Cognée
    Contre un arbre pointu ?

    Car tu vins, pâle et morne,
    Coller sur mes carreaux
    Ta corne,
    A travers les barreaux.

    Lune, en notre mémoire,
    De tes belles amours
    L'histoire
    T'embellira toujours.

    Et toujours rajeunie,
    Tu seras du passant
    Bénie,
    Pleine lune ou croissant.

    Et qu'il vente ou qu'il neige,
    Moi-même, chaque soir,
    Que fais-je,
    Venant ici m'asseoir ?

    Je viens voir à la brune,
    Sur le clocher jauni
    La lune
    Comme un point sur un "i".

    Je viens voir à la brune,
    Sur le clocher jauni,
    La lune,
    Comme un point sur un "i".
    avatar
    marina
    Co-Administratrice
    Co-Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2570
    Age : 33
    Localisation : Quelque part, entre ailleurs et ici...
    Date d'inscription : 26/09/2006

    Re: Georges Brassens

    Message par marina le Dim 29 Oct 2006 - 1:13

    Pour moi une de ses plus belles chansons, c'est "Chanson pour l'Auvergnat", quand je l'écoute, elle me touche au plus profond de moi, je mets des images dessus... elle est superbe, tout simplement! Arrow

    Elle est à toi cette chanson
    Toi l'auvergnat qui sans façons
    M'as donne quatre bouts de bois
    Quand dans ma vie il faisait froid

    Toi qui m'as donne du feu quand
    Les croquantes et les croquants
    Tous les gens bien intentionnés
    M'avaient fermé la porte au nez

    Ce n'était rien qu'un feu de bois
    Mais il m'avait chauffe le corps
    Et dans mon âme il brûle encore
    A la manière d'un feu de joie

    Toi l'auvergnat quand tu mourras
    Quand le croque-mort t'emporteras
    Qu'il te conduise à travers ciel
    Au père éternel

    Elle est à toi cette chanson
    Toi l'hôtesse qui sans façons
    M'as donne quatre bouts de pain
    Quand dans ma vie il faisait faim

    Toi qui m'ouvris ta huche quand
    Les croquantes et les croquants
    Tous les gens bien intentionnés
    S'amusaient au me voir jeuner

    Ce n'était rien qu'un peu de pain
    Mais il m'avait chauffé le corps
    Et dans mon âme il brûle encore
    A la manière d'un grand festin

    Toi l'hôtesse quand tu mourras
    Quand le croque-mort t'emporteras
    Qu'il te conduise à travers ciel
    Au père éternel

    Elle est à toi cette chanson
    Toi l'étranger qui sans façons
    D'un air malheureux m'as souri
    Lorsque les gendarmes m'ont pris

    Toi qui n'as pas applaudi quand
    Les croquantes et les croquants
    Tous les gens bien intentionnés
    Riaient de me voir emmener

    Ce n'était rien qu'un peu de miel
    Mais il m'avait chauffé le coeur
    Et dans mon âme il brûle encore
    A la manière d'un grand soleil

    Toi l'étranger quand tu mourras
    Quand le croque-mort t'emporteras
    Qu'il te conduise à travers ciel
    Au père éternel
    avatar
    Mina
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 5993
    Age : 31
    Localisation : Alger
    Date d'inscription : 11/06/2006

    Re: Georges Brassens

    Message par Mina le Dim 29 Oct 2006 - 17:45

    merci2 Sylvie pour ce topic :coeur: :coeur:

    Trés belle chanson que t'as mis Marina lov si émouvante :coeur:

    :bisous:


    _________________
    Y a des moments tellement beaux
    Y a que le silence pour le dire

    Invité
    Invité

    Re: Georges Brassens

    Message par Invité le Dim 29 Oct 2006 - 19:54

    jadore "Chanson pour l'Auvergnat", :coeur: :coeur:

    Cupidon s'en fout

    Pour changer en amour notre amourette
    Il s'en serait pas fallu de beaucoup
    Mais, ce jour-là, Vénus était distraite
    Il est des jours où Cupidon s'en fout

    Des jours où il joue les mouches du coche
    Où elles sont émoussées dans le bout
    Les flèches courtoises qu'il nous décoche
    Il est des jours où Cupidon s'en fout

    Se consacrant à d'autres imbéciles
    Il n'eu pas l'heur de s'occuper de nous
    Avec son arc et tous ses ustensiles
    Il est des jours où Cupidon s'en fout

    On a tenté sans lui d'ouvrir la fête
    Sur l'herbe tendre, on s'est roulés, mais vous
    Avez perdu la vertu, pas la tête
    Il est des jours où Cupidon s'en fout

    Si vous m'avez donné toute licence
    Le cœur, hélas, n'était pas dans le coup
    Le feu sacré brillait par son absence
    Il est des jours où Cupidon s'en fout

    On effeuilla vingt fois la marguerite
    Elle tomba vingt fois sur "pas du tout"
    Et notre pauvre idylle a fait faillite
    Il est des jours où Cupidon s'en fout

    Quand vous irez au bois conter fleurette
    Jeunes galants, le ciel soit avec vous
    Je n'eus pas cette chance et le regrette
    Il est des jours où Cupidon s'en fout

    goz7
    Co-Administrateur
    Co-Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 3842
    Age : 57
    Localisation : Terre (en tous cas le samedi soir)
    Citation : Une poignée de fer dans un gant de toilette.
    Date d'inscription : 13/01/2007

    Re: Georges Brassens

    Message par goz7 le Sam 13 Jan 2007 - 2:17

    Un peu dans le même ordre d'idée : Sale petit bonhomme

    Sale petit bonhomme, il ne portait plus d'ailes,
    Plus de bandeau sur l'œil et d'un huissier modèle,
    Arborait les sombres habits
    Dès qu'il avait connu le krach, la banqueroute
    De nos affaires de cœur, il s'était mis en route
    Pour recouvrer tout son fourbi.

    Pas plus tôt descendu de sa noire calèche,
    Il nous a dit : "je viens récupérer mes flèches
    Maintenant pour vous superflu's. "
    Sans une ombre de peine ou de mélancolie,
    On l'a vu remballer la vaine panoplie
    Des amoureux qui ne jouent plus.

    Avisant, oublié', la pauvre marguerite
    Qu'on avait effeuillé', jadis, selon le rite,
    Quand on s'aimait un peu, beaucoup,
    L'un après l'autre, en place, il remit les pétales;
    La veille encore, on aurait crié au scandale,
    On lui aurait tordu le cou.

    Il brûla nos trophé's, il brûla nos reliques,
    Nos gages, nos portraits, nos lettres idylliques,
    Bien belle fut la part du feu.
    Et je n'ai pas bronché, pas eu la mort dans l'âme,
    Quand, avec tout le reste, il passa par les flammes
    Une boucle de vos cheveux.

    Enfin, pour bien montrer qu'il faisait table rase,
    Il effaça du mur l'indélébile phrase :
    "Paul est épris de Virginie. "
    De Virgini', d'Hortense ou bien de Caroline,
    J'oubli' presque toujours le nom de l'héroïne
    Quand la comédie est finie.

    "Faut voir à pas confondre amour et bagatelle,
    A pas trop mélanger la rose et l'immortelle,
    Qu'il nous a dit en se sauvant,
    A pas traiter comme une affaire capitale
    Une petite fantaisie sentimentale
    Plus de crédit dorénavant. "

    Ma mi', ne prenez pas ma complainte au tragique.
    Les raisons qui, ce soir, m'ont rendu nostalgique,
    Sont les moins nobles des raisons,
    Et j'aurais sans nul doute enterré cette histoire
    Si, pour renouveler un peu mon répertoire
    Je n'avais besoin de chansons.
    avatar
    Bodega
    Trop grand (e) maintenant
    Trop grand (e) maintenant

    Féminin
    Nombre de messages : 124
    Age : 64
    Localisation : Vannes (Morbihan)
    Date d'inscription : 26/09/2006

    Re: Georges Brassens

    Message par Bodega le Mer 7 Mar 2007 - 0:22

    Smile
    Bonsoir,
    N'oublions pas concernant Brassens les superbes reprises de Francis notamment "Les passantes", "La princesse et le croquenotes" et "Le Gorille". Francis les chante vraiment très très bien... Vraiment top !! J'adore :coeur: :coeur: :coeur:
    A bientôt.
    avatar
    Mina
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 5993
    Age : 31
    Localisation : Alger
    Date d'inscription : 11/06/2006

    Re: Georges Brassens

    Message par Mina le Mer 7 Mar 2007 - 0:25

    à part "les passantes", je n'ai pas écouté les autres chantées par Francis Sad


    _________________
    Y a des moments tellement beaux
    Y a que le silence pour le dire
    avatar
    sam
    Trop grand (e) maintenant
    Trop grand (e) maintenant

    Nombre de messages : 152
    Age : 85
    Localisation : Toulouse
    Date d'inscription : 04/03/2007

    Re: Georges Brassens

    Message par sam le Mer 7 Mar 2007 - 0:49

    Les passantes....je ne peux m'empecher de mettre "Les Passantes" poème ecrit par Antoine POL, chanté par Brassens, et repris par Francis...reprise sublime par Francis...je peux l'écouter en boucle.


    Je veux dédier ce poème
    A toutes les femmes qu'on aime
    Pendant quelques instants secrets
    A celles qu'on connait à peine
    Qu'un destin différent entraîne
    Et qu'on ne retrouve jamais

    A celle qu'on voit apparaître
    Une seconde à sa fenêtre
    Et qui, preste, s'évanouit
    Mais dont la svelte silhouette
    Est si gracieuse et fluette
    Qu'on en demeure épanoui

    A la compagne de voyage
    Dont les yeux, charmant paysage
    Font paraître court le chemin
    Qu'on est seul, peut-être, à comprendre
    Et qu'on laisse pourtant descendre
    Sans avoir effleuré sa main

    A la fine et souple valseuse
    Qui vous sembla triste et nerveuse
    Par une nuit de carnaval
    Qui voulu rester inconnue
    Et qui n'est jamais revenue
    Tournoyer dans un autre bal

    A celles qui sont déjà prises
    Et qui, vivant des heures grises
    Près d'un être trop différent
    Vous ont, inutile folie,
    Laissé voir la mélancolie
    D'un avenir désespérant

    Chères images aperçues
    Espérances d'un jour déçues
    Vous serez dans l'oubli demain
    Pour peu que le bonheur survienne
    Il est rare qu'on se souvienne
    Des épisodes du chemin

    Mais si l'on a manqué sa vie
    On songe avec un peu d'envie
    A tous ces bonheurs entrevus
    Aux baisers qu'on n'osa pas prendre
    Aux cœurs qui doivent vous attendre
    Aux yeux qu'on n'a jamais revus

    Alors, aux soirs de lassitude
    Tout en peuplant sa solitude
    Des fantômes du souvenir
    On pleure les lêvres absentes
    De toutes ces belles passantes
    Que l'on n'a pas su retenir

    --------------------------------------------------------------------------------
    avatar
    Bodega
    Trop grand (e) maintenant
    Trop grand (e) maintenant

    Féminin
    Nombre de messages : 124
    Age : 64
    Localisation : Vannes (Morbihan)
    Date d'inscription : 26/09/2006

    Re: Georges Brassens

    Message par Bodega le Mer 7 Mar 2007 - 0:58

    Smile
    Oui d'accord avec toi Sam, sublime reprise des Passantes et j'aime aussi beaucoup la version Cabrel de "La princesse et le croquenotes" sur l'album "hommage à Brassens" et dont voici les paroles :

    ________________

    La princesse et le croque-notes
    Paroles: Georges Brassens


    Jadis, au lieu du jardin que voici,
    C'etait la zone et tout ce qui s'ensuit,
    Des masures des taudis insolites,
    Des ruines pas romaines pour un sou.
    Quant à la faune habitant la dessous
    C'etait la fine fleur c'etait l'élite.

    La fine fleur, l'élite du pavé.
    Des besogneux des gueux des réprouvés,
    Des mendiants rivalisant de tares,
    Des chevaux de retour des propres à rien,
    Ainsi qu'un croque-note, un musicien,
    Une épave accrochée à sa guitare.

    Adoptée par ce beau monde attendri,
    Une petite fée avait fleuri
    Au milieu de toute cette bassesse.
    Comme on l'avait trouvée pres du ruisseau,
    Abandonnée en un somptueux berceau,
    A tout hasard on l'appelait "princesse".

    Or, un soir, Dieu du ciel, protégez nous!
    La voila qui monte sur les genoux
    Du croque-note et doucement soupire,
    En rougissant quand meme un petit peu:
    "C'est toi que j'aime et si tu veux tu peux
    M'embrasser sur la bouche et même pire ..."

    "- Tout beau, princesse arrete un peu ton tir,
    J'ai pas tellement l'étoffe du satyr',
    Tu a treize ans,j'en ai trente qui sonnent,
    Grosse différence et je ne suis pas chaud
    Pour tater d'la paille humide du cachot ...
    - Mais croque-not',j'dirais rien à personne ..."

    - N'insiste pas fit-il d'un ton railleur,
    D'abord tu n'es pas mon genre et d'ailleurs
    Mon cœur est dejà pris par une grande ..."
    Alors princesse est partie en courant,
    Alors princesse est partie en pleurant,
    Chagrine qu'on ait boudé son offrande.

    Y a pas eu détournement de mineure,
    Le croque-note au matin, de bonne heure,
    A l'anglaise a filé dans la charette
    Des chiffonniers en grattant sa guitare.
    Passant par là quelques vingt ans plus tard,
    Il a le sentiment qu'il le regrette.

    _____________________


    A bientôt. Bonne nuit à tous.
    avatar
    sam
    Trop grand (e) maintenant
    Trop grand (e) maintenant

    Nombre de messages : 152
    Age : 85
    Localisation : Toulouse
    Date d'inscription : 04/03/2007

    Re: Georges Brassens

    Message par sam le Mer 7 Mar 2007 - 11:34

    je n'ai l'album, "Hommage à Brassens", et je n'ai jamais entendu cette chanson par Francis...bien scratch , j'ai du boulot... Laughing
    avatar
    loupin13
    Ma place dans le trafic
    Ma place dans le trafic

    Masculin
    Nombre de messages : 1353
    Age : 54
    Date d'inscription : 29/03/2008

    Re: Georges Brassens

    Message par loupin13 le Jeu 21 Aoû 2008 - 23:29

    Ah, Brassens respect

    je ne crois pas toutefois qu'il ait donné envie à Francis de chanter.
    il l'a découvert bien plus tard, ses références étant plutôt anglo-saxonnes.

    mais, bien sûr, il le reconnait aujourd'hui comme un maître.
    je vous propose un monument de brassens qui est complètement d'actualité et aimerais bien quelques avis sur cette angry actualité justement

    Mourir pour des idées
    Paroles et Musique: Georges Brassens 1972

    Mourir pour des idées, l'idée est excellente
    Moi j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eu
    Car tous ceux qui l'avaient, multitude accablante
    En hurlant à la mort me sont tombés dessus
    Ils ont su me convaincre et ma muse insolente
    Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
    Avec un soupçon de réserve toutefois
    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
    D'accord, mais de mort lente

    Jugeant qu'il n'y a pas péril en la demeure
    Allons vers l'autre monde en flânant en chemin
    Car, à forcer l'allure, il arrive qu'on meure
    Pour des idées n'ayant plus cours le lendemain
    Or, s'il est une chose amère, désolante
    En rendant l'âme à Dieu c'est bien de constater
    Qu'on a fait fausse route, qu'on s'est trompé d'idée
    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
    D'accord, mais de mort lente

    Les saint jean bouche d'or qui prêchent le martyre
    Le plus souvent, d'ailleurs, s'attardent ici-bas
    Mourir pour des idées, c'est le cas de le dire
    C'est leur raison de vivre, ils ne s'en privent pas
    Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
    Bientôt Mathusalem dans la longévité
    J'en conclus qu'ils doivent se dire, en aparté
    "Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
    D'accord, mais de mort lente"

    Des idées réclamant le fameux sacrifice
    Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
    Et la question se pose aux victimes novices
    Mourir pour des idées, c'est bien beau mais lesquelles ?
    Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
    Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
    Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
    D'accord, mais de mort lente

    Encor s'il suffisait de quelques hécatombes
    Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât
    Depuis tant de "grands soirs" que tant de têtes tombent
    Au paradis sur terre on y serait déjà
    Mais l'âge d'or sans cesse est remis aux calendes
    Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez
    Et c'est la mort, la mort toujours recommencée
    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
    D'accord, mais de mort lente

    O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
    Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
    Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
    La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
    Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
    Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux
    Plus de danse macabre autour des échafauds!
    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
    D'accord, mais de mort lente
    bravo bravo bravo bravo
    avatar
    Tiff
    Quelqu'un de l'intérieur
    Quelqu'un de l'intérieur

    Féminin
    Nombre de messages : 421
    Age : 27
    Localisation : La cabane du pêcheur....^^
    Date d'inscription : 21/03/2008

    Re: Georges Brassens

    Message par Tiff le Dim 24 Aoû 2008 - 13:35

    Brassens un grand monsieur....

    Mauvaise réputation.
    1952

    Au village, sans prétention,
    J'ai mauvaise réputation.
    Qu'je m'démène ou qu'je reste coi
    Je pass' pour un je-ne-sais-quoi!
    Je ne fait pourtant de tort à personne
    En suivant mon chemin de petit bonhomme.
    Mais les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Non les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Tout le monde médit de moi,
    Sauf les muets, ça va de soi.

    Le jour du Quatorze Juillet
    Je reste dans mon lit douillet.
    La musique qui marche au pas,
    Cela ne me regarde pas.
    Je ne fais pourtant de tort à personne,
    En n'écoutant pas le clairon qui sonne.
    Mais les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Non les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Tout le monde me montre du doigt
    Sauf les manchots, ça va de soi.

    Quand j'croise un voleur malchanceux,
    Poursuivi par un cul-terreux;
    J'lance la patte et pourquoi le taire,
    Le cul-terreux s'retrouv' par terre
    Je ne fait pourtant de tort à personne,
    En laissant courir les voleurs de pommes.
    Mais les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Non les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Tout le monde se rue sur moi,
    Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi.

    Pas besoin d'être Jérémie,
    Pour d'viner l'sort qui m'est promis,
    S'ils trouv'nt une corde à leur goût,
    Ils me la passeront au cou,
    Je ne fait pourtant de tort à personne,
    En suivant les ch'mins qui n'mènent pas à Rome,
    Mais les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Non les brav's gens n'aiment pas que
    L'on suive une autre route qu'eux,
    Tout l'mond' viendra me voir pendu,
    Sauf les aveugles, bien entendu.
    avatar
    marina
    Co-Administratrice
    Co-Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2570
    Age : 33
    Localisation : Quelque part, entre ailleurs et ici...
    Date d'inscription : 26/09/2006

    Re: Georges Brassens

    Message par marina le Dim 24 Aoû 2008 - 18:07

    Effectivement Loupin, cette chanson est tristement d'actualité, et j'ai bien peur qu'elle ne le demeure ainsi longtemps encore...


    _________________
    Mon site sur Caroline Quine (série Alice-Nancy Drew):
    http://www.carolinequine.com/

    Contenu sponsorisé

    Re: Georges Brassens

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 27 Mar 2017 - 15:33