Forum sur l'oeuvre de Francis Cabrel

Pour discuter de ses albums, de sa carrière d'artiste...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cyberpresse (08 juillet 2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mina
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 5993
Age : 31
Localisation : Alger
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Cyberpresse (08 juillet 2007)   Mar 10 Juil 2007 - 1:38

Francis Cabrel : Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai

Valérie Lesage

Le Soleil

Québec

Il était là pour le 20e anniversaire du Festival d’été de Québec, il sera là pour son 40e, sur la même scène que Zachary Richard. Et ça tombe bien, parce que Francis Cabrel a aussi quelque chose à fêter : ses 30 ans de carrière. Une nouvelle compilation double (L’Essentiel), qui regroupe ses plus grands succès et quelques inédits, vient d’ailleurs d’être mise en marché pour souligner le parcours exceptionnel d’un des plus grands auteurs-compositeurs-interprètes de France.


Q Quelle forme prendra le spectacle que vous présenterez à Québec avec Zachary Richard ?

R Ce sera très simple, avec mes quatre musiciens. Zachary et moi avons présenté un spectacle commun récemment en Louisiane. On jouera notre propre répertoire pendant une heure et demie chacun et il y aura deux ou trois chansons ensemble.

Q Vous vous connaissez depuis longtemps ?

R Comme artiste, je le connais depuis longtemps, oui, mais autrement, non. Zachary, avec qui je partage des musiciens, m’a appelé après l’ouragan Katrina et m’a demandé d’organiser un spectacle pour venir en aide aux musiciens louisiannais qui avaient tout perdu. Je l’ai fait, en novembre 2004, et depuis nous sommes devenus des amis assez proches. Quand il y a des drames, si on peut utiliser le petit pouvoir qui est le nôtre, on le fait...

Q Quand on réécoute votre répertoire, ce qui est frappant, c’est de constater à quel point vous vous démarquez dans la chanson française parce que vous êtes beaucoup plus près du folk américain...

R Depuis l’âge de 15 ans, j’écoute les Américains et j’ai complètement occulté la chanson française jusqu’à l’âge de 25 ans. Neil Young, Bob Dylan, Leonard Cohen et Don Crosby, c’est ce qui m’intéressait. C’est bien plus tard que j’ai découvert Brassens et Brel.

Q En 1989, après le triomphe de « Sarbacane », vendu à près de deux millions d’exemplaires, vous aviez laissé entendre que c’était la fin de votre carrière. Mais vous avez continué. Pourquoi ?

R J’ai eu une période où j’ai pensé qu’il valait mieux que je m’arrête. J’ai eu peur de me répéter. Et puis, je me suis arrêté plus longtemps entre mes albums, parfois pendant cinq ans, et l’envie est revenue progressivement. Comme une seconde peau, le chanteur chez moi est assez présent. Mais pendant quelques années, je me suis dit que je voulais réussir ma sortie et partir en pleine gloire, comme Brel. C’était un peu présomptueux de ma part ! (rires)

Q De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?

R Fier, je ne sais pas. Mais ce qui m’a fait le plus de bien, c’est d’avoir ouvert mon cœur à des milliers de gens. J’avais une nature bloquée, timide, introvertie. La chanson m’a donné le courage de m’adresser aux autres. L’adolescent n’était pas équilibré ; l’adulte l’est. À chacun sa thérapie... J’en ai trouvé une un peu spectaculaire, mais c’en est une !

Q Très peu d’artistes français ont entretenu un lien aussi étroit avec le public québécois ces dernières années. Pourquoi y tenez-vous ?

R Je suis touché par le mystère de cette population qui se bat pour continuer à parler en français. Ce lointain cousinage m’a toujours fasciné. J’ai d’abord voulu visiter, voir. Et si mes chansons touchent le cœur des gens chez moi, je me suis dit que, peut-être, si j’allais voir souvent les Québécois je les toucherais aussi. C’est l’envie de partager des émotions avec des gens qui sont loin, mais très proches par la langue.

Q Vous pensez continuer à chanter longtemps encore ?

R Je suis presque au bout d’un album qui sortira l’an prochain. Après celui-là, j’en ferai un ou deux autres et je finirai tranquillement.

Q Quel regard portez-vous sur la nouvelle génération de chanteurs en France ?

R Un regard admiratif. Il y a une pépinière de jeunes artistes très doués qui font des chansons super inventives. Je pense à des gens comme Renan Luce ou Bénabar, entre autres. Il se fait de très belles choses. Ce sont des gens qui ne correspondent pas trop aux modes et qui ne tiennent pas compte des formats. Ils ont des caractères bien trempés et une écriture forte. Le public français semble plutôt d’accord avec moi puisqu’il va beaucoup voir les jeunes en concert.


http://www.cyberpresse.ca/article/20070708/CPSOLEIL/70707090

_________________
Y a des moments tellement beaux
Y a que le silence pour le dire
Revenir en haut Aller en bas
http://franciscabrel.zikforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cyberpresse (08 juillet 2007)   Jeu 12 Juil 2007 - 13:56

merci2 merci2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cyberpresse (08 juillet 2007)   Dim 29 Juil 2007 - 13:17

cool cool
Revenir en haut Aller en bas
lasolitaire
Fragile
Fragile


Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 44
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Cyberpresse (08 juillet 2007)   Lun 30 Juil 2007 - 15:45

merci!!!

cool
Revenir en haut Aller en bas
PretzelBug
Quelqu'un de l'intérieur
Quelqu'un de l'intérieur


Féminin
Nombre de messages : 225
Age : 66
Localisation : Maine, USA
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Cyberpresse (08 juillet 2007)   Lun 30 Juil 2007 - 23:30

merci2 Mina sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyberpresse (08 juillet 2007)   Aujourd'hui à 21:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyberpresse (08 juillet 2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lundi 30 Juillet 2007
» Sorties cd & dvd - Juillet & Août 2007
» Festival à Missillac (44) le 1er Juillet 2007
» Mercredi 18 Juillet 2007
» Adieu aux Armes du général de corps d'armée Xavier de Zuchowicz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'oeuvre de Francis Cabrel :: Actualité :: Médias :: Presse et Web-
Sauter vers: