Forum sur l'oeuvre de Francis Cabrel

Pour discuter de ses albums, de sa carrière d'artiste...


    Téléstar

    Partagez

    parenthèse
    Loin devant
    Loin devant

    Féminin
    Nombre de messages : 3495
    Age : 61
    Localisation : entre Rouen et la mer
    Date d'inscription : 13/03/2008

    Téléstar

    Message par parenthèse le Jeu 27 Mar 2008 - 21:57

    J'ai cherché sur Internet l'interview complète Téléstar (dont parle le site Purepeople). Je ne l'ai pas trouvée. Mad

    Alors, j'ai acheté le journal et j'ai retapé l'article : study study

    Quelques petites nouveautés par rapport aux autres. Vous verrez.
    Le voilà donc.

    Interview parue dans le Téléstar n° 1643


    Cabrel fait partie des artistes qu’on appelle juste par leur nom. Signe de notoriété s’il en est. A chacun de ses albums, on guette ses prises de position à la fois engagées et poétiques, et le dernier en date ne déroge pas à la règle. Cabrel, 54 ans, a encore frappé !

    Téléstar : Pourquoi intituler votre album Des Roses et des Orties ?

    F.C. : J’adore la nature. Alors, j’ai mis plein de fleurs et d’arbres, des oiseaux. Ces références, je les ai sous les yeux puisque je vis à la campagne. L’ortie, c’est ma manière de dénoncer ce qui me choque, comme une ortie qui vous effleure et dont vous sentez encore la piqûre en fin de journée. Je ne veux pas donner un grand coup de poing.

    Téléstar : Pourquoi pas ?

    F.C. : Parce que je fais des chansons. Si mes textes deviennent un discours de tribune, on oubliera mon propos musical. Ca n’est pas dans ma nature d’avoir de vraies colères.

    Téléstar : Immigration, paupérisation, indifférence des autorités, vous faites pourtant une pleine moisson d’orties ?

    F.C. : J’ai toujours eu le souci de raconter ce que je voyais. Je l’ai fait sur chaque disque et on me dit que sur celui-là, c’est encore plus présent. Peut-être vivons-nous dans une époque plus brutale, ou peut-être ai-je plus de courage ?

    Téléstar : Pour la première fois, vous parlez de choses très personnelles, comme de d’adoption de votre petite fille vietnamienne…

    F.C. : C’est vrai… J’ai déjà écrit sur ma femme et mes filles, mais jamais de manière aussi directe et explicite. Ca fait peur de se livrer autant, mais il le fallait. Cette ode à la mère, une étrangère qui a laissé son enfant, c’est une manière de parler à notre fille de ses origines. Même si j’ai du mal à imaginer ce geste, j’en parle parce que ça se termine bien. Ensuite, viendra l’ode à l’enfant. Je ferai sans doute une chanson en hommage à la beauté de notre petite fille.

    Téléstar : Vous épinglez également les artistes, ces « gens formidables » mais en même temps tellement égoïstes…


    F.C. : On a de tels privilèges qu’à mon sens, on ne donnera jamais assez. Etre chanteur, ça ne sert à rien. Parfois, les chansons aident à rêver et à vivre. Rarement à réfléchir.

    Téléstar : Vous livrez donc treize titres qui ne servent à rien ?

    F.C. : Pas treize, malheureuse ! Mon album a douze chansons plus une. Je suis superstitieux. Pour écrire, j’ai besoin d’installer un certain nombre de petites choses rassurantes autour de moi. Avant un concert, je refais les mêmes gestes.

    Téléstar : Pas de gri-gri ? Pas de caleçon magique ?

    F.C. : Ah si, pour certains matchs de foot, quand je veux qu’une équipe gagne !

    Téléstar : Jouer au chanteur kitsch avec les Enfoirés, c’est une respiration ?

    F.C. : Je chantais déjà Rappelle-toi, Minette (de Patrick Juvet, ndlr) à 17 ans, quand j’étais chanteur de bal. Je n’assumais pas, je le faisais en baissant la tête. Je n’assume toujours pas. Mais, bon… Participer aux Enfoirés, ça donne de la distance. J’attends quand même le moment où je pourrai arrêter. Cela fait quelques années que je dis ne plus vouloir y participer. Le relève est là, et j’aimerais lui laisser la place.

    Téléstar : Avant de renoncer aux projecteurs ?

    F.C. Je pense que je ferai encore deux albums, puis j’arrêterai. Ecrire demande beaucoup d’énergie. On y pense la nuit, on se relève, et puis on s’y remet le lendemain.

    Téléstar : Que voulez-vous faire par la suite ? Avez-vous des projets ?

    F.C. : Je dois avouer que je maîtrise assez bien l’art de ne rien faire quand tout s’agite autour de moi. Je ne jardine pas, je ne cuisine pas non plus. Je joue beaucoup de guitare, je travaille à ma manière. Pour tout le
    reste, je suis assez paresseux. Peut-être finalement que je me tournerai vers les vignobles.

    Petit Encadré : Tel père, telle fille ?
    « Ma fille aînée Aurélie, qui a 21 ans, pense qu’elle pourrait devenir chanteuse. Je ne la pousserai pas, mais je ne l’en empêcherai pas, comme mes parents l’ont fait avec moi. Elle a une jolie voix, assez douce, dans le murmure. Elle chante avec moi dans Des gens formidables. Mais ce qui me rend le plus fier, c’est qu’elle écrit. Chanter peut être compliqué, voire dangereux. Mais écrire des chansons… »

    (Propos recueillis par Nathalie Crespeau)

    cool cool cool cool cool cool

    troubadesse
    Co-Administratrice
    Co-Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2990
    Age : 42
    Localisation : A la rive du Neckar
    Date d'inscription : 27/09/2006

    Re: Téléstar

    Message par troubadesse le Jeu 27 Mar 2008 - 23:14

    paranthèse a écrit:Alors, j'ai acheté le journal et j'ai retapé l'article :

    affraid affraid affraid Quel travail!!!

    merci2 paranthèse!!

    :bisous: :bisous: :bisous:


    _________________
    -----------------------------------------------------------

    "Ca change tout dedans, ca change tout autour..."

    sunny sunny sunny

    parenthèse
    Loin devant
    Loin devant

    Féminin
    Nombre de messages : 3495
    Age : 61
    Localisation : entre Rouen et la mer
    Date d'inscription : 13/03/2008

    Re: Téléstar

    Message par parenthèse le Jeu 27 Mar 2008 - 23:48

    Pas tant que ça.
    Je suis secrétaire de formation - ça aide - même si maintenant je travaille dans une bibliothèque Wink

    :bisous:

    Mina
    Admin
    Admin

    Féminin
    Nombre de messages : 5993
    Age : 31
    Localisation : Alger
    Date d'inscription : 11/06/2006

    Re: Téléstar

    Message par Mina le Ven 28 Mar 2008 - 0:42

    oh merci Parenthèse, c'est gentil de ta part
    ça a du te prendre beaucoup de temps
    :bisous: :bisous: :bisous:


    _________________
    Y a des moments tellement beaux
    Y a que le silence pour le dire

    parenthèse
    Loin devant
    Loin devant

    Féminin
    Nombre de messages : 3495
    Age : 61
    Localisation : entre Rouen et la mer
    Date d'inscription : 13/03/2008

    Re: Téléstar

    Message par parenthèse le Ven 28 Mar 2008 - 0:55

    Mais non. Smile

    J'aime bien lire les articles postés par les autres.
    Alors, quand j'en trouve un, la moindre des choses est de le poster moi aussi.

    :bisous:

    Invité
    Invité

    Re: Téléstar

    Message par Invité le Ven 28 Mar 2008 - 1:31

    Rolling Eyes je l'ai egalement acheté ce soir wink yaah

    parenthèse
    Loin devant
    Loin devant

    Féminin
    Nombre de messages : 3495
    Age : 61
    Localisation : entre Rouen et la mer
    Date d'inscription : 13/03/2008

    Re: Téléstar

    Message par parenthèse le Ven 28 Mar 2008 - 1:48

    J'aime bien la photo qui est en haut de l'article yaah

    et le petit commentaire : "Avec ses roses et ses orties, il se pique d'un regard acréré sur le monde"........
    Je ne le trouve pas très acéré, son regard..... plutôt ange


    :bisous:

    troubadesse
    Co-Administratrice
    Co-Administratrice

    Féminin
    Nombre de messages : 2990
    Age : 42
    Localisation : A la rive du Neckar
    Date d'inscription : 27/09/2006

    Re: Téléstar

    Message par troubadesse le Ven 28 Mar 2008 - 12:03

    Téléstar : Vous épinglez également les artistes, ces « gens formidables » mais en même temps tellement égoïstes…

    F.C. : On a de tels privilèges qu’à mon sens, on ne donnera jamais assez. Etre chanteur, ça ne sert à rien. Parfois, les chansons aident à rêver et à vivre. Rarement à réfléchir.

    Si, si, si, cher Francis - être chanteur, ça sert à quelque chose!!! Laughing C'est important de nous faire rêver - sans vos chansons je n'aurais jamais découvert mon amour pour la langue française! Wink Et plus important - sans eux je n'aurais jamais survécu!! Wink Vous nous donnez beaucoup - faut pas s'inquiéter!! Wink


    _________________
    -----------------------------------------------------------

    "Ca change tout dedans, ca change tout autour..."

    sunny sunny sunny

    Contenu sponsorisé

    Re: Téléstar

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Fév 2017 - 19:31